PROJET PÉDAGOGIQUE

C’est celui d’une école privée laïque; une école vivante, active, centrée sur l’enfant mais ouverte sur l’extérieur, tout entière dédiée à l’épanouissement de chacun, quels que soient sa forme d’intelligence et son niveau.

Pourquoi?

 

  • Pour revenir à la définition du verbe élever un enfant qui vient du latin Elevare : porter plus haut, porter vers ce qui est plus grand.
  • Parce que chaque enfant est différent, l’école doit répondre à leurs besoins propres, surtout pour les plus jeunes.
  • Pour que chaque enfant puisse apprendre à son propre rythme et utiliser les outils nécessaires à toutes ses formes d’intelligences.
  • Pour qu’il développe toutes ses capacités intellectuelles et psychiques, son autonomie, sa confiance en lui, et cultive son désir d’apprendre.
  • Pour qu’il devienne un homme ou une femme motivé, travailleur, curieux , ouvert aux autres et à son environnement: des adultes conscients, acteurs de la société et responsables de la planète.
  • Donner le choix aux parents d’une alternative au projet éducatif unique qui existe en France, comme c’est déjà le cas dans de nombreux pays.
  • Nous ne pouvons pas attendre des politiques pour que ces changements interviennent; il nous appartient, à nous, que les choses changent.

« Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde » (Gandhi).

« Je suis convaincue que l’humanité peut espérer une solution à ses problèmes -dont les plus urgents sont ceux de la Paix et de l’Unité- seulement en concentrant son attention et son énergie sur la découverte de l’enfant et sur le développement des immenses potentialités de la personnalité humaine au cours de sa construction ». Maria Montessori, L’enfant.

Comment?

Nous nous engageons à:

ü offrir aux enfants une école favorisant l’émulation et non la compétition, la coopération et le dialogue au lieu de l’individualisme, l’autonomie et l’autodiscipline. Une école qui apprend à vivre et à apprendre, dont la pédagogie est inspirée de la pédagogie dite « active », portée par des pionniers comme Célestin Freinet, Maria Montessori, Rudolf Steiner et bien d’autres. Cette pédagogie coopérative est centrée sur l’enfant, sur l’affectivité et sur le milieu qui l’entoure. Ainsi l’enfant participe à sa propre formation de façon active.

ü offrir un environnement particulièrement riche et adapté où l’enfant va pouvoir puiser pour construire ses apprentissages.

ü développer leur sens de la responsabilité et du respect: respect de soi (confiance en soi, écoute de ses besoins…), respect de l’autre (écoute, empathie, partage…), respect de la nature par un mode de vie adéquat (comportements conscients, pratiques écologiques, respect de l’environnement et des organismes vivants…)

ü permettre au potentiel intellectuel, psychique, physique, artistique de chacun de se développer.

ü mettre en place une pédagogie de projet, permettant de donner du sens aux apprentissages. Ces projets utilisent de façon concrète les outils de la langue française, des mathématiques, mais aussi d’ordre culturel, manuel et artistique.

ü développer un rapport paisible au temps: organisation de la journée linéaire: pas de coupure dans la matinée, pas d’emploi du temps fixe. Chaque enfant travaille la matière qu’il souhaite, seul ou en groupe, le temps qui lui ai nécessaire pour finaliser ses acquisitions.

ü ouvrir l’école aux personnes désirant se former pour que celle-ci devienne à terme un lieu de transmission.

 

 

Par quels moyens?

La pédagogie Montessori et son matériel

La pédagogie Montessori tient une place importante, notamment pour les enfants de 3 à 6 ans où elle répond totalement aux besoins des enfants.

La pédagogie scientifique de Maria Montessori consiste essentiellement à l’utilisation d’un matériel didactique riche et varié. Ce matériel permet de développer tous les plans de développement de l’enfant. Il est auto-correctif et développe les capacités intellectuelles en allant du concret vers l’abstrait, du simple au complexe. Il stimule l’activité sensorielle. L’enseignant va lui présenter un matériel suivant une progression et suivant le désir de l’enfant. Puis celui-ci pourra l’utiliser librement autant de fois et aussi longtemps qu’il le souhaitera. Ainsi, l’enfant organise son travail de façon autonome, GUIDÉ PAR L’ADULTE.

Entre 3 et 6 ans, le matériel est un matériel de vie pratique et de vie sensorielle où les apprentissages passent par le toucher, la vue, l’odorat, l’ouïe. Le matériel prépare l’enfant à l’acquisition de connaissances plus académiques dans la classe des 6 – 12 ans. De plus, il lui permet d’acquérir une capacité à la concentration, à l’organisation, à la dextérité, à l’autonomie.

Dans la classe des 6 – 12 ans, le matériel Montessori est utilisé comme base des apprentissages. Mais la classe est organisée sur le modèle d’une classe coopérative.

 

Le mélange des classes d’âge

Permet une émulation positive pour les plus petits par l’observation des plus grands et donne du sens à leurs apprentissages. Pour les plus grands, l’aide qu’ils peuvent apporter aux plus jeunes valorisent leurs capacités et leur permet d’organiser leur pensée et de construire leur raisonnement. Enfin, cette hétérogénéité stimule la coopération.

Organisation de la journée

Il n’y a pas d’emploi du temps proprement dit afin de pacifier le rapport au temps. L’organisation de la journée est linéaire: pas de coupure dans la matinée, chaque enfant travaille la matière qu’il souhaite, seul ou en groupe, pendant le temps qui lui est nécessaire.

Place de l’enseignant

Il observe pour comprendre où en est l’enfant. Il organise l’environnement de façon précise afin que l’enfant puisse trouver le matériel, les documents nécessaires à ses apprentissages. Il accompagne, guide, encourage l’enfant à faire de son mieux. Il est exigent mais juste.

Il évalue les enfants (évaluation formative) et est garant du calme et de la concentration.

Il utilise des outils de gestion mental afin d’aider les enfants à développer des moyens de mémorisation, de raisonnement et d’apprentissage.

Coopération

Une part importante de l’organisation de l’école est discutée par le collectif des enfants au cours du conseil d’école qui a lieu chaque semaine (inspiré de la pédagogie Freinet). De plus, les enfants ont des responsabilités au sein de la classe ou de l’école; celles-ci changent chaque semaine.

=> quoi de neuf, entraide entre les pairs, outils de CNV…

 

Les projets

La pédagogie de projet est une pédagogie active reposant sur un projet qui débouche sur une production qui sera communiquée à l’extérieur. L’enfant va trouver du sens à ses apprentissages dans une production qui le valorise. Il est force de propositions et constructeur de son savoir. Une nouvelle fois, l’enseignant est une personne ressource. Les projets peuvent être initiés par l’enseignant ou par les enfants eux-mêmes.

Le jardin et l’environnement

Une place centrale est accordée à la nature, véritable laboratoire vivant qui permet aux enfants d’apprendre les choses essentielles: le rapport à la vie, aux êtres vivants, la qualité des choses, le cycle de la vie, la simplicité, le respect de la biodiversité, l’agro-écologie, recyclage, nutrition et santé. Un jardin potager a été créé.

La présence d’animaux est aussi importante dans la classe et permet de responsabiliser les enfants.

Les compétences extérieures

Des personnes extérieures à l’école viennent régulièrement apporter leurs compétences, soit de façon régulière (arts plastiques, éducation physique, anglais), soit de façon ponctuelle (musiciens, artisans, naturalistes, scientifiques…etc). Ces rencontres sont un lien à la vie concrète et sociale; elles permettent de donner du sens aux apprentissages

 

“L’intelligence ne peut être menée que par le désir. Pour qu’il y ait désir, il faut qu’il y ait plaisir et joie. L’intelligence ne grandit et ne porte ses fruits que dans la joie. La joie d’apprendre est aussi indispensable aux études que la respiration aux coureurs”.

Maria Montessori.

 

Une journée à l’école de l’Envol

Matinée

    • dans la classe des 3 – 6 ans

Les enfants arrivent le matin entre 8h45 et 9h00. Ils sont accueillis par Aurélie, l’enseignante et son assistante. Dés qu’ils arrivent ils se mettent au travail ou choisissent de prendre un livre dans le coin repos. Toute la matinée, ils se servent du matériel Montessori qui leur a été présenté.

Aurélie guide ceux qui errent, aide si le besoin s’en fait sentir, présente du nouveau matériel selon une progression bien définie selon le rythme de chacun.

Un snack est à disposition des enfants dés le début de la matinée, composé de fruits et légumes frais de saison et de fruits secs, noix, noisettes, amandes…etc.

La matinée se déroule ainsi jusque vers 11h15 – 11h30, moment où les enfants se regroupent pour échanger et compléter la poutre du temps.

Une récréation a lieu en fin de matinée, avant le temps de déjeuner.

    • dans la classe des 6 – 12 ans

Les grands commencent leur journée par relever leur cahier et travaux corrigés, et travailler sur leur correction. Ils poursuivent, ensuite, un travail entamé la veille (projet personnel, recherches…), s’entrainent sur un matériel déjà présenté. ICécile, l’enseignante, aide les enfants qui en ont besoin, recadre, présente de nouvelles leçons à un enfant en individuel ou à un groupe de niveau homogène.

Ainsi, certains enfants font de la géographie, pendant qu’un autre entame une recherche en histoire; deux enfants font une opération avec le système décimal pendant qu’un autre utilise le matériel de grammaire pour analyser une phrase.

Chaque enfant progresse à son rythme. Cécile prend du temps avec chacun pour faire un point régulièrement sur son travail: ce qui a été fait, ce qu’il reste à faire, pose des échéances pour certaines compétences en lien avec le programme national.

Les enfants sortent en récréation une vingtaine de minutes à 12h.

Le temps du déjeuner se passe dans les classes: Aurélie déjeune avec les petits dans sa classe et Cécile accompagne les grands dans la leur. Deux enfants sont responsables de mettre la table et de nettoyer les tables à la fin du repas.

Tous les enfants de l’école ont une récréation jusqu’à 13h30.

Après-midi

    • dans la classe des 3-6ans:

L’après-midi débute par un temps de lecture et de repos. Les plus petits ont la possibilité de s’endormirent, sur des matelas.

Puis c’est un temps plus ouvert aux diverses activités. Les enfants peuvent continuer à utiliser le matériel , mais peuvent aussi aller au jardin ou participer à d’autres activités proposées.

    • dans la classe des 6-12ans:

En début d’après-midi, Cécile lit une histoire aux grands qui peuvent faire un travail de leurs mains pendant ce temps de lecture: dessin de mandalas, couture…etc.

L’après-midi se partage entre les activités proposées par des intervenants (gymnastique, dessin, jardinage…) ou suit la même organisation que la matinée.

A la fin de la journée, tous les enfants se regroupent pour faire « la météo du jour », un bilan sur sa journée et une possibilité de s’exprimer sur son vécu et son travail.

Des réunions collectives sont organisées régulièrement avec les parents. Et chaque famille est reçue 3 fois dans l’année de façon individuelle pour faire un point sur leur enfant.

 

Comments are closed.